Les différentes possibilités entre hypnose et douleur

Découvrez les différentes formes d'hypnose en fonction des douleurs du corps humain




" Hypno-analgésie ou Hypno-antalgie = technique de communication hypnotique "


" Hypno- sédation = communication + médicaments "


L’hypno-analgesie gère la gestion des émotions :


Lors des douleurs aiguës ou chroniques durant vos soins tels que :


- Pose de voie veineuse périphérique, centrale, pic-line, cathéter etc.

- Pansements postopératoires, plaies aiguës, plaies chroniques (ulcère, brûlures, pied diabétique, mal perforant, escarre en voie de cicatrisation etc...)

- Examens invasifs (fibroscopie, rectosigmoïdoscopie, coronarographie...)


Lorsque la douleur est historique :


La mémoire consiste en la rétention d’une information susceptible de modifier le comportement d’un organisme : c’est ainsi que nous accumulons des souvenirs. Mais une forme de mémorisation se développe aussi à l’échelle de la cellule, notamment du neurone, qui voit son activité électrique modifiée sur le long terme. On parle de potentialisation à long terme (LTP pour Long Term Potentiation). Or ce processus existe tout le long du circuit neuronal et cérébral de la douleur.


Une des priorités fondamentales du système nerveux central dans le traitement de l’information, à savoir le cerveau et la moelle épinière, est sa capacité à stocker les données par des changements à long terme grâce à sa plasticité.


Les neurones des nerfs périphériques sensoriels dits nociceptifs qui réagissent à une stimulation douloureuse et ceux de la moelle épinière dits de la corne dorsale, qui transmettent ensuite l’information au cerveau, subissent des modifications d’activité électrique associées à la douleur.


Lorsqu’il s’agit d’une douleur phobique :


L’algophobie (du grec moderne : álgos « douleur » et phóbos « peur ») est une phobie de la douleur, une crainte pathologique et persistante de la douleur qui est plus intense que la normale. Cette forme de crainte est considéré comme l’une des plus fréquentes. Cette douleur est liée à l’enregistrement de notre souvenir douloureux suite à une situation définie comme telle.



Source : Hypnosup

12 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout